Open du 2 octobre

La Mutuelle ouvre le Castellet à ses sociétaires !

280 km/h en bout de ligne
« Au bout de la ligne droite du Mistral, quand vous vous jetterez sur les freins, vous devriez être autour des 280 km/h. N’hésitez pas à bien ralentir, histoire de rentrer gentiment dans la courbe de Signes aux alentours de 180 km/h et ainsi vous laisser dériver en sortie jusqu’à venir lécher les vibreurs »… Ces quelques chiffres dans la bouche de Christian Lavieille, lors du briefing de bienvenue, en ont fait pâlir certains. Un moyen comme un autre de rappeler aux participants qu’ils auront, quelques minutes plus tard, l’insigne honneur de fouler l’un des circuits les plus mythiques du monde, pendant longtemps temple des sports mécaniques. Raison de plus pour ne pas prendre le briefing à la légère…

Encadrés par des top-pilotes
Heureusement, Kenny Foray, Nicolas Dussauge et Hervé Moineau, grâce à leur sens de la pédagogie ont bien vite eu raison des réticences de certains, effrayés par les cadences annoncées. Comme d’habitude sur les Open Mutuelle, chaque formateur se focalise sur un groupe, qu’il s’agisse des débutants, des intermédiaires ou des confirmés. Au programme, trois sessions de roulage de 20 minutes, le Moto Tour ayant monopolisé le circuit le matin-même. Entre chaque roulage sur le circuit, débriefing. Chaque « prof » revient sur les bases du roulage sur circuit, qu’il s’agisse de position de conduite, de repères de freinage, de régime moteur, de réglages de suspensions… sans oublier les principaux verrous à faire impérativement sauter pour que chacun puisse progresser en toute sécurité.

« C’est trop bon ! »
Pour Fabrice Garavello, mécanicien moto toulonnais, poser les roues de sa FZ6 sur la ligne de départ, c’est juste comme marcher sur la lune : « C’est trop bon ! Rouler au Castellet, c’est mythique. On peut découvrir les limites de nos montures en toute sécurité. Mes finances ne me permettent pas de rouler sur circuit. Mais là, le plus mythique des circuits, les conseils avisés de quatre champions du monde d’endurance, la douceur du climat, la sécurité omniprésente, les souvenirs à jamais gravés dans ma mémoire, et tout ça pour 50 Euros… parfois, j’ai du mal à y croire. Et pourtant, c’est bien réel ! »

Le meilleur de l’univers moto
Même pour les néophytes comme Sonia, son mari Thierry et son beau-frère Dominique, trois varois venus en voisins, la journée s’apparente à un rêve. « Nous habitons tout à côté et, pourtant, nous n’avons jamais eu l’opportunité de venir y tourner. Pour nous, c’est une double grande première : notre premier Open Mutuelle et notre première fois sur le Castellet ! Pour résumer cette merveilleuse journée, je dirais que, pour nous, cet Open reprend le meilleur de l’univers moto. Je ne pense pas que la moto puisse nous apporter plus que ce qu’elle nous a apporté aujourd’hui ! EN tout cas, c’est sûr, si tous les Open Mutuelle des Motards sont comme celui du Castellet… vous allez me revoir souvent ! »
À l’heure du bilan, bon nombre de participants ont discuté les chiffres de Christian Lavielle : « A 180 km/h, j’avais l’impression d’être à l’arrêt. Finalement, on peut passer beaucoup plus fort ! »

Prochains rendez-vous avec les Open Mutuelle des Motards : le 18 à Haute Saintonge et le 26 octobre au Pôle Mécanique d’Alès !

1 commentaire pour Open du 2 octobre

Laisser une Réponse